12 février 2016 - 12:00 |

Afrique de l'Ouest, les plus importants investissements agroindustriels recensés par GrowAfrica

En 2015, dans le cadre de GrowAfrica, neuf entreprises agroindustrielles ont pris des engagements fermes, co-signés par les gouvernements, pour investir dans 5 pays africains, dont 2 en Afrique de l'Ouest, a annoncé mercredi l''organisation panafricaine.

Le plus important engagement en 2015 a été au Nigeria de la part du groupe agro-alimentaire Elephant Group. Ce dernier, qui figure dans les 100 plus grandes entreprises au Nigeria, impliqué notamment dans le riz, les engrais mais aussi dans l'exportation de noix de cajou, de karité, de cacao, de sésame, de gingembre, etc…, a décidé d'investir $ 300 millions (€ 266 millions) ces trois prochaines années dans la filiérisation de ses activités. Ainsi, le groupe investira en amont des produits qu'il traite et donc dans des plantations rizicoles, des unités de décorticage de riz, des usines d'engrais mélangés. Notamment $ 15 millions iront dans des plantations rizicoles dans les Etats de Oyo et Niger avec à la clef la création de 500 emplois.

Au Nigeria aussi, Eagleson Nito, le spécialiste du manioc, investit dans la production, la transformation et la commercialisation, sans que le montant ne soit spécifié.  Rappelons que le groupe approvisionne les meuneries Honeywell Flour Mills et Flour Mills of Nigeria à partir de son unité de production à Osogbo. Il travaille également à l'accroissement des rendements du manioc en partenariat avec l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA).

Dans le manioc également, la société de biocarburant Caltech Ventures Ghana va démarrer la production d'alcool extra neutre et de dioxyde de carbone liquéfié à partir du manioc dans son usine de Hodzo (€ 5,7 millions), dans la région du Volta. En outre, l'entreprise entend monter en puissance dans la production de farine de manioc de haute qualité en passant d'un rendement de 150 kg/h à 500 kg/h l'année prochaine. L'investissement total est de $ 10,5 millions.

Ailleurs qu'en Afrique de l'Ouest, des engagements sont pris par Meru Potato Processing Cooperative au Kenya pour accroître notamment la production de variétés semencières de pomme de terre  et de transformation, avec pour objectif de contribuer à la politique d'autosuffisance en pomme de terre du Kenya.

Au Malawi, Tukuka Farming Corporation, une agroentreprise intégrée lancée par la Fondation Clinton, investit $ 2,1 millions (€ 1,8) pour développer d'autres fermes intégrées axées sur les produits vivriers, les graines oléagineuses, l'élevage et les services forestiers environnementaux.

Avoka Growers au Rwanda investit dans la filière export des avocats, permettant de vendre 400 fois plus cher que sur le marché local. L'entreprise est en train d'établir des partenariats avec des grossistes en Europe et en Afrique de l'Est.

Kenyan Western Fresh Industries (Wefi), quant à elle, tend à revitaliser la production de tournesol dans la région de Suba.

Rappelons que le Partenariat GrowAfrica a été créé en 2011 d'une initiative commune de l'Union africaine, du Nepad et du Forum économique mondial, avec pour objectif l'investissement privé dans l'agriculture.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +