12 février 2016 - 09:30 |

Les pandémies, dont Ebola, sous surveillance en Afrique de l'Ouest

Le programme Menaces émergentes des pandémies, Emerging Pandemic Threats (EPT-2), a été lancé cette semaine d'Abidjan. Jusqu'en 2019, l'EPT-2 couvrira 21 pays dont 12 d'Afrique de l'Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

L'objectif ? Prévenir, détecter et intervenir les maladies infectieuses au potentiel pandémique, essentiellement Ebola, MERS-CoV et la grippe aviaire H5N1 en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

L'EPT-2 découle d'un accord entre la FAO et l'Agence américaine pour le développement international (USAID) signé le 20 octobre 2015 et pour lequel l'USAID a débloqué $ 87 millions (€ 77 millions).  Ce financement est destiné au suivi et à la surveillance, aux études épidémiologiques, aux activités de prévention et de lutte, à l'amélioration des capacités vétérinaires en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, et à la promotion des liens entre les experts en santé animale et le secteur public de la santé des différents pays.

La FAO pourra ainsi mener des études en Afrique de l'Ouest et de l'Est pour identifier les réservoirs potentiels de vecteurs d'Ebola et de maladies à virus similaires, et faire la lumière sur le rôle possible de l'élevage dans la transmission de la maladie.

Notons que l'USAID et la FAO collaborent depuis plus d'une décennie en matière de lutte contre les maladies animales et les menaces que cela constitue pour la santé humaine. Depuis 2004, le soutien financier de l'USAID à ce travail a atteint $ 320 millions.

Mots-clés: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +