12 février 2018 - 08:30 |

La nouvelle usine cacao d'Olam aux Etats-Unis pourrait faire grimper les broyages

Le broyage de fèves de cacao en Amérique du Nord pourrait ne pas être condamné à inexorablement baisser (lire nos informations). En effet, la multinationale singapourienne Olam construit une usine aux Etats-Unis, à Bolingbrook, non loin de Chicago, pour fabriquer de la poudre de cacao.  L'usine de 17 000 m2 devrait être opérationnelle d'ici l'été selon un responsable du zonage de la ville interrogé par Reuters, mais ce que n'a pas confirmé Olam.

Rappelons que la capacité actuelle de transformation de fèves d'Olam dans ses 12 usines à travers le monde est de 700 000 tonnes (t) par an, soit à peu près l'équivalent de la capacité nationale en Côte d'Ivoire (720 000 t). A titre de comparaison, Olam se place en troisième position derrière Barry Callebaut et Cargill, selon les chiffres de Barry Callebaut. Toujours à tire de comparaison, l'Europe a broyé 1,38 million de tonnes (Mt) en 2017, l'Asie 724 211 t et l'Amérique du Nord 484 620 t, des chiffres géographiques qui comprennent bien entendu les broyages d'Olam. L'investissement d'Olam pourrait donc faire grimper les chiffres de broyages nord-américains.

Ce nouvel investissement d'Olam serait sa première implantation d'usine aux Etats-Unis. Car lors du rachat, en 2015, de l'activité cacao de l'américain  Archer Daniels Midland (ADM), l'opération comprenait 8 usines de transformation mais pas celles aux Etats-Unis.

La construction à Bolingbrook s'inscrit dans sa stratégie globale de renforcer sa présence dans la transformation, toutes régions du monde confondues. Rappelons que l'année dernière, Olam avait ouvert à Willowbrook, non loin de Bolingbrook, un centre de l'innovation où les consommateurs sont conseillés.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +