12 mars 2015 - 00:00 |

24 normes alimentaires en cours d'harmonisation dans la Cedeao

Le Comité technique de gestion de l’harmonisation des normes (Ecosham) dans la Cedeao a commencé lundi à plancher sur 24 normes avec pour objectifs d'en traiter une centaine cette année, a rapporté le quotidien Le Soleil. Cette harmonisation tend à réduire les barrières techniques au commerce inter et intra-régionale sur des produits alimentaires et agricoles, tout en éliminant certaines pratiques commerciales déloyales, a indiqué le président de l'Ecosham, Kalilou Traoré.

Si un vaste nombre de produits s’échange entre les Etats de la Cedeao, leurs spécificités d'un pays à l'autre diffèrent souvent. En accélérant l'harmonisation, les Etats membres comptent ainsi créer les fondements d'une industrialisation régionale. Un projet mené par l’Association sénégalaise de normalisation  avec le soutien de l'Union européenne et l’Onudi.

L'UE devrait allouer € 12 millions au Programme qualité de la Cedeao sur les quatre prochaines années, selon  le conseiller commercial de la Délégation de l’UE au Sénégal, Jean-Pierre Sacaze. L’appui technique et financier était destiné à finaliser certaines normes et à commencer à renforcer le dispositif régional de normalisation. Pour le cas du Sénégal, il a permis de mettre au point un laboratoire national d’étalonnage en masses et l’accréditation à la norme Iso 17 025 du laboratoire de la fondation Ceres Locustox pour les analyses des résidus de pesticides, rapporte encore Le Soleil.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +