12 juin 2018 - 18:30 |

La hausse du CO2 va modifier la valeur nutritionnelle du riz

De nombreuses études ont montré l’impact de la hausse de la concentration de CO2 et du changement climatique sur la production agricole. Ainsi, les récoltes de céréales de base comme le riz et le maïs pourraient diminuer de 20 à 40% en fonction de l'augmentation des températures de surface dans les régions tropicales et subtropicales d'ici à 2100.

Mais si les quantités sont importantes pour la sécurité alimentaire, la qualité de l’alimentation a une influence déterminante sur la santé humaine en causant des carences nutritionnelles.

Pour la première fois, une équipe internationale de chercheurs s’est penchée sur les conséquences des changements qualitatifs induits par le CO2 dans la valeur nutritionnelle du riz. Le choix s’est porté sur le riz car c’est la principale source de nourriture pour plus de 2 milliards de personnes fournissant environ 25% de l’ensemble des calories mondiales.

Des plantations de riz de 18 variétés différentes, comme le Japonica, l’Indica et des hybrides actuellement cultivés en Asie, ont été exposées à des concentrations élevées de CO2 en utilisant le méthode d’enrichissement en dioxyde de carbone à l’air libre (Free-Air Carbon dioxide Enrichment –FACE).

Les résultats ont démontré que la hausse du CO2 provoquait sur la valeur nutritionnelle du riz des baisses de protéines (-10% en moyenne), de fer (-8%), de zinc (-5%) mais aussi de vitamines B1, B2, B5 et B9 de 12%  jusqu'à 30% mais une hausse de la vitamine E.

L’étude a été publiée dans Science Advances

Mots-clés: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +