12 juillet 2018 - 11:00 |

Le génome de la canne à sucre séquencé

Cela n’a pas été facile ! De l’aveu même des chercheurs mais ils sont parvenus à séquencer le génome très complexe de la canne à sucre, annonce le Cirad. Une porte s’ouvre donc pour l’amélioration variétale de la canne à sucre grâce à la biologie moléculaire. Une des dernières grandes plantes cultivées sur près de 27 millions d’hectares a donc livré ses secrets.

Les techniques habituelles d’assemblage de séquence étant inopérante, les chercheurs ont adopté une nouvelle approche en se servant du sorgho pour révéler le génome. « L’équipe a relevé ce défi grâce à une approche astucieuse basée sur une découverte faite au Cirad une vingtaine d’années auparavant : l’organisation des génomes est très conservée entre la canne et le sorgho. On parle de colinéarité entre les deux plantes, cela signifie une forme de parallélisme avec de nombreux gènes positionnés dans le même ordre » précise l’organisme de recherche.

Disposer d’une séquence de référence va permettre notamment de mettre au point des criblages moléculaires pour compléter les expérimentations de terrain.

La recherche réalisée par le Cirad avec Genome Institute, Keygene, Queensland Alliance for Agriculture and Food Innovation, Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, South African Sugarcane Research Institute, Universidade de Sao Paulo, avec financement par l’International Consortium for Sugarcane Biotechnology et le Joint BioEnergy Institute, est accessible dans Nature Communication  en date  du 6 juillet.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +