12 août 2016 - 15:15 |

Le Cocobod s'inquiète de la concurrence des mines à l'égard du cacao au Ghana

L'exploitation minière artisanale menace les fermes de cacao et autres cultures au Ghana actuellement, a mis en garde en début de semaine le directeur exécutif adjoint du Cocobod, Emmanuel Ahia Klotey. Il s'exprimait à l'occasion de la conférence annuelle de l'association des fermiers "Kookoo Pa" qui s'est tenue à Nyinahin, dans la région Ashanti.

Il a dénoncé la pratique des chefs, propriétaires terriens et agriculteurs qui ne cessent de vendre de la terre agricole pour permettre l'exploitation aurifère. A terme, estime-t-il, "si cela demeure incontrôlé, les efforts pour atteindre les objectifs de production [en matière de cacao, Ndlr.] seront difficiles", a-t-il déclaré, rapporte Xinhua.

Il a également attiré l'attention sur l'aide dont ont besoin les jeunes voulant entrer dans la cacaoculture afin d'accéder à la terre. Les jeunes que le Cocobod entend attirer, à l'instar de nombreux autres pays producteurs, non seulement pour accroître la production nationale cacaoyère mais aussi pour créer des emplois et de la richesse pour eux.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +