13 janvier 2020 - 17:50 |

Légère reprise de la croissance en Afrique à 2,9%en 2020, l’UEMOA toujours à 6,4%

Après avoir ralentie à 2,4% en 2019, la croissance en Afrique sub-saharienne devrait se raffermir en 2020 pour atteindre 2, 9% estime la Banque mondiale dans ces dernières Perspectives économique mondiales . Une reprise assurée par l'amélioration de la confiance des investisseurs dans certaines grandes économies, un renforcement de la reprise cyclique chez les exportateurs de matières premières industrielles, une reprise de la production de pétrole et une croissance robuste chez plusieurs exportateurs de matières premières agricoles, observe la Banque Mondiale. Toutefois, elle ne sous-estime pas les facteurs qui pourraient compromettre ces perspectives comme des partenaires commerciaux plus affaiblis, des sorties de capitaux en raison d’un niveau de dette élevée et une insécurité croissante.

Toujours une forte croissance dans la zone UEMOA

Plusieurs pays de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) font partie des pays à plus fort taux de croissance de l’Afrique sub-saharienne. C’est le cas du Bénin (6,7% prévu pour 2020), le Burkina Faso (6%), la Côte d’Ivoire (7%), la Guinée (6%), le Niger (6%) ou le Sénégal (6,8%). Globalement, la zone UEMOA devrait enregistrer un taux de croissance de 6,7%. En Afrique de l’Ouest, hors zone UEMOA, notons aussi la croissance de 6,4% de la Gambie et de 6,8% du Ghana. Le Nigeria, poids lourd de la zone, ne verrait qu’une faible amélioration à 2,1% contre 2% en 2019.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +