13 février 2020 - 20:29 |

Le marché biologique toujours en croissance

La culture biologique poursuit sa conquête avec une hausse de 2 millions d’hectares de la surface agricole biologique pour atteindre un nouveau record de plus de 71,5 millions d’hectares en 2018, selon la 21 ème édition de l’étude The World of Organic Agriculture, publiée par le FiBL et l’IFOAM – Organics International.

Une hausse toutefois plus modeste (+2,9%) que celle réalisée entre 2016 et 2017. L’Australie est le pays ayant la plus grande surface agricole biologique (35,7 M ha), suivie par l’Argentine (3,6 M ha) et la Chine (3,1 M ha).

indicateur_par_regions.png

L’Afrique demeure le parent pauvre de l’agriculture biologique avec une superficie légèrement supérieur à deux millions d’ha, soit 0,2% de la superficie totale du continent et 2,8% de la superficie agricole biologique mondiale. La Tunisie est le pays avec la plus grande superficie biologique, avec près de 306 500 hectares, et l'Ouganda est le pays avec le plus grand nombre de producteurs biologiques, avec plus de 210 000. Le pays avec la part organique la plus élevée du total des terres agricoles est l'État insulaire de Sao Tomé-et-Principe, avec 22,5% de sa superficie agricole biologique, suivi par l'Égypte avec 3,1% et la Tunisie avec 3%. Suivant les pays, les cultures biologiques sont le coton, les olives, le café, les graines oléagineuses, en particulier le sésame, les plantes médicinales et le cacao.

afrique.png

Un marché supérieur à $100 milliards

Selon la société d’études de marché Ecovia Intelligence, le marché mondial des aliments biologiques a, pour la première fois, dépassé la barre des $100 milliards en 2018 (environ € 97 milliards). Le premier marché est celui des États-Unis, avec $40,6 milliards, suivi par l’Allemagne (€10,9 Mdrs) et la France (€9,1 Mdrs).

En 2018, de nombreux marchés importants ont continué à enregistrer des taux de croissance à deux chiffres et le marché bio français a notamment connu une croissance de plus de 15 %. Ce sont les consommateurs danois et suisses qui ont dépensé le plus pour les aliments bio en 2018 (€312 euros). Le Danemark détenait en outre la part de marché bio la plus élevée (11,5 % de son marché alimentaire total).

 

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +