13 mars 2019 - 16:27 |

Eco Mark Africa nouveau système panafricain d’étiquetage et de certification

L’accès des producteurs africains aux marchés internationaux et régionaux sera très prochainement renforcé avec le nouveau système panafricain et de certification, Eco Mark Africa (EMA) que vient de lancer l‘Organisation africaine de normalisation (ARSO), une unité de l'Union africaine (UA).

L’EMA sera la première norme globalement acceptée sur le continent. Elle vise à promouvoir la production et la commercialisation de biens et services écologiques et sûrs au niveau international. Toutes les entreprises, y compris les hôtels, les systèmes de production alimentaire et les marchés, devront être certifiées par l'organisme de normalisation, par l’intermédiaire des organismes nationaux de normalisation des pays respectifs, a précisé le secrétaire général de l'ARSO, Hermogene Nsengimana

Pour la présidente de l’ARSO, Eve Gadzikwa, la nouvelle marque de qualité renforcera la zone de libre-échange continentale et la position de l'Afrique dans le commerce international. «Le système de certification africain intervient lorsque la stratégie de marque et le positionnement des produits et services africains sont très faibles, mais avec l'arrivée de l'EMA, nos produits seront bientôt étiquetés et positionnés en conséquence » a-t-elle déclarée. Elle a ajouté que le nouveau système permettra également aux biens et services entrant sur le continent d'être contrôlés et certifiés afin de réduire les marchandises contrefaites, non conformes aux normes et dangereuses, qui minent le continent depuis des années.

La certification délivrée aux producteurs devrait améliorer la transparence sur l'origine des produits, parallèlement à la divulgation des conditions environnementales et sociales de la production en Afrique.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +