13 juin 2022 - 16:11 |

L'agro-industrie en tête des activités des nouvelles zones industrielles en Côte d'Ivoire

Après celles de Yopougon, Vridi et Koumassi (dont les travaux de réhabilitation ont été lancés), Abidjan est en train de se doter d’une nouvelle zone industrielle d’Akoupé-Zeudji. D’une superficie de 940 hectares, elle comprend des espaces industriels, une plateforme logistique, des équipements administratifs et socio-économiques, des logements d’astreinte, des centres de formation, des espaces verts et une ceinture écologique.

Ce site fait partie des trois nouvelles zones industrielles (Akoupé-Zeudji, San Pedro et Ferkessédougou) pour lesquelles le gouvernement ivoirien a signé, le 25 août 2020 à Abidjan, avec le groupe Arise Ivoire, un accord de développement pour un investissement estimé à FCFA 1000 milliards (€ 1,5 milliard).

Pour la région de San Pedro qui abrite le port essentiellement cacaoyer de San Pedro, le gouvernement a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique de la parcelle de terrain d’une superficie de 540 qui abritera la nouvelle zone industrielle de Kablaké.

A Ferkessédougou dans le nord où est prévu un port sec, la nouvelle zone industrielle vise à accroître le taux de transformation des matières premières par la promotion de l’industrie manufacturière. Il prévoit la création de 100 000 emplois d’ici à 2025, une contribution auPIB de FCFA 5 500 milliards et la création de 350 000 emplois d’ici à 2030.

En plus de ces trois grands pôles, d’autres villes se préparent aussi à accueillir des industriels notamment à  Bouaké. Le 15 janvier dernier, le Premier ministre Patrick Achi y a visité la future zone industrielle où une place importante sera accordée à la transformation de l’anacarde.


Sept grappes industrielles ont été identifiées dont la première est l’agro-industrie aux côtés de la chimie-plasturgie, les matériaux de construction, la pharmacie, le textile, les emballages et les pièces de recharge et automobile, souligne le communiqué.

Pour mener à bien ces projets, le gouvernement ivoirien entend mobiliser FCFA 9 335,6 milliards.

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +