13 juillet 2009 - 08:27 |

L’agriculture biologique continue sa progression en Afrique

De nouveaux projets pour le réseau d’agriculture biologique africaine


(10/07/09) En Afrique, plus de 0,9 millions d’hectares, soit environ 3% des surfaces agricoles biologiques mondiales, sont certifiés biologiques. Les pays ayant les plus grandes superficies agricoles exploitées sous certification biologique sont l’Ouganda (296 203 hectares), la Tunisie (154 793 hectares), l’Ethiopie (140 308 hectares) et la Tanzanie (62 486 hectares). Ces terres, en constante hausse depuis 2007, sont majoritairement exploitées pour des cultures pérennes comme le café et les olives. Au moins un demi-million de producteurs sont engagés dans la production biologique en Afrique.
La première conférence africaine sur l’agriculture biologique a été organisée en mai dernier par l’association biologique NOGAMU à Kampala en Ouganda. Le thème de la conférence était « Accélérer le développement durable en Afrique par le biais de l’agriculture biologique et de la biotechnologie ».
Quelque 255 participants venus de 27 pays ont assisté à cette conférence, qui a permis le lancement du réseau pour la recherche sur l’agriculture biologique en Afrique (NORA). Les projets de formation d’un réseau biologique africain (AFRONET) ont été plus amplement développés.
Selon les participants, l’agriculture biologique pourrait participer au développement durable, à l’éradication de la pauvreté et à la recherche de la sécurité alimentaire en Afrique. Ils ont appelé de leurs vœux un soutien plus fort envers l’agriculture biologique africaine.
La Fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique (IFOAM) organisera en liaison avec cette conférence une séance de formation de deux jours sur la collecte de fonds pour les représentants des mouvements biologiques africains.
La prochaine conférence sur l’agriculture biologique africaine se tiendra en Zambie, en 2012.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +