13 juillet 2022 - 12:18 |

Les engagements de Koblavi-Dibi Michel, nouveau patron des hévéaculteurs en Côte d'Ivoire (FPH-CI)

Des « bois rares » seront plantés dans les plantations d’hévéa afin de reconstituer le couvert forestier, a annoncé hier le nouveau président de la Fédération des Organisations professionnelles agricoles (OPA) de producteurs de la filière hévéa de Côte d’Ivoire (FPH-CI), Koblavi-Dibi Michel, rapporte AIP.

« Le ministère des Eaux et Forêts nous a octroyé 22 000 hectares de forêt pour planter des bois rares à l’intérieur de nos plantations d’hévéa pour que d’ici 40 ans la forêt puisse être reconstituée », a -t-il déclaré lors de la passation de charges avec le président sortant président Dally Jules, en présence du président de l’Association des professionnels de caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (Apromac), Eugène Krémien.

Ces plantations d’hévéa, constituées de bois, seront cédées à l’Etat de Côte d’Ivoire afin de participer à la préservation de l’environnement.

Par ailleurs, il a indiqué vouloir accorder aux planteurs d’hévéa un certificat foncier, indiquant que sur près de 200 000 planteurs d’hévéa seulement 2 000 disposent de titre foncier.

Une école de saigneurs devrait également voir le jour. 

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +