13 septembre 2019 - 14:48 |

Des maisons en plastique au Nigeria, un procédé salvateur

Au Nigeria, non loin de la capitale Abuja, émergent des maisons construites à partir de bouteilles en plastique, dont la plus grande rassemble plus de 200 000 bouteilles, rapporte Deutsch Welle.

Lors de la construction, les bouteilles sont remplies de sable, stabilisées grâce à une corde en nylon, et son empilées et cimenté les unes sur les autres à l’aide d’argile ou du mortier. « Les maisons ont la particularité de ne pas absorber la chaleur et donc de ne pas nécessité de climatisation », apprend-on. Ainsi, au lieu d’accumuler les bouteilles dans les décharges et les égouts, cette technique de construction permet de palier les prix des matériaux de construction et sauvegarder dans le même temps l’environnement.

D’un point de vue agricole, il existe différents exemples en Afrique qui témoignent d’une utilisation possible des bouteilles en plastique pour l’agriculture urbaine, en guise de support pour les plantes notamment et participe dans certain cas à la sécurité alimentaire. En outre, les bouteilles en plastiques sont les déchets que l’on retrouve le plus souvent sur les littoraux et se déplacent au gré des vents et des courants et finissent toujours par rencontrer l’océan. A ce jour, Surfrider Foundation Europe compte 690 espèce marines menacées par la pollution plastique. Avec le temps, lorsque les bouteilles se détériorent, elles se transforment en fragment de microplastiques dans l’océan qui peuvent être ingérés par les espèces marines et nuisent à leur santé.

Les maisons en plastique permettent ainsi de récolter, centraliser ces déchets et de les rendre utile en permettant des logements bon marché aux populations.

Déjà en 2016, AfricaNews publiait un article sur l’émergence de ces maisons, dans le Nord-Est du pays, réalisées par l’Association de développement pour les énergies renouvelables. L’objectif étant de se débarrasser de ces bouteilles qui s’accumulent en les recyclant dans la fabrication de maisons et satisfaire par la même occasion la demande de logement bon marché, plus résistante que les logements des bidonvilles construites en boue, en mauvaise état et susceptible de s’effondrer lors de la saison des pluies.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +