13 octobre 2022 - 14:41 |

Après le cajou, le Bénin interdira l’exportation de soja grain à partir du 1er avril 2024

Le Bénin veut aller encore plus loin dans la transformation des matières premières avec une politique très volontariste. Après avoir décidé que la noix de cajou brute ne sera plus exportée brute à compter du 1er avril 2024 (Lire : Le Bénin arrêtera-t-il vraiment l’exportation de noix de cajou brute en 2024 ?), le conseil des ministres réuni hier a adopté un décret fixant la date d’interdiction d’exportation du soja grain sans transformation également au 1er avril 2024.

Une période transitoire sera mise en place où « les détenteurs d’agrément devront satisfaire les besoins des industries locales avant exportation du reste de leurs stocks sur la base d’une autorisation expresse » indique le communiqué du conseil des ministres.

La production de soja au Bénin est passée de 156 900 tonnes en 2017 à 253 953 tonnes en 2021.

 

Filières: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +