13 novembre 2018 - 18:31 |

Transformation de la mangue et de la tomate, le dossier SPFL avance au Burkina Faso

La relance de la Société de transformation des fruits et légumes de Loumbila (STFL) avance avec l’octroi d’un nouveau prêt de FCFA 4,551 milliards (€7 millions) accordé en octobre par la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC). Elle avait fait un précédent prêt de FCFA 8,8 milliards, portant ainsi le financement de la BIDC au projet à environ 90%.

La société indienne Mohan Exports Private Ltd (MEIPL) est en charge de la construction de l’usine de transformation de concentré de tomates et de pulpe de mangues d’une capacité de 280 tonnes par jour. C’est un contrat clé en main comprenant la conception, l’ingénierie, la fourniture des machine, la formation. De son côté, le gouvernement burkinabè, actionnaire majoritaire, est en charge de l’approvisionnement de l’usine en tomates et mangues.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +