13 décembre 2016 - 12:45 |

Marché de la banane, le japonais Sumitomo Corporation passe à l’attaque

La maison de négoce japonaise Sumitomo Corporation, présente dans la banane depuis les années 60 avec une solide implantation en Asie,  est à l’offensive pour prendre une part significative sur le marché mondial de la banane. En effet, elle a annoncé vendredi  dans un communiqué avoir lancé une offre de € 751 millions sur le distributeur irlandais de fruits  Fyffes pour acquérir 100% de son capital.

Sumitomo Corporation propose €2,23 euros en numéraire par action du groupe irlandais, représentant une prime 49% aux actionnaires de Fyffes par rapport au cours de clôture de jeudi. L’acquisition a été approuvée par le conseil d’administration de Sumitomo et doit encore être validée par les actionnaires de Fyffes et les autorités publiques irlandaises. D’ores et déjà, a été obtenu l'engagement ferme d'actionnaires représentant 27,21% du capital dont la famille du président de Fyffes David McCann.

Le japonais, qui compte boucler l’opération d’ici à fin mars 2017, deviendra alors le premier distributeur de bananes en Europe et en Asie. Sumitomo contrôle 30% des importations de bananes au Japon et possède des plantations aux Philippines et un réseau de distribution à travers l'Asie. Quant à Fyffes, qui réalise un chiffre d’affaires de €1,2 milliard par an, est surtout spécialisé dans la banane et est présenté comme le numéro un européen du secteur. Elle distribue  également d'autres fruits, comme le melon dont il est le principal importateur aux Etats-Unis, ainsi que des fruits exotiques comme l'ananas.

Rappelons que le groupe de Dublin avait tenté en vain, il y a deux ans, de mettre la main sur son concurrent américain Chiquita afin de créer le premier producteur de bananes au monde. Mais les groupes brésiliens Cutrale et Safra avaient surenchéri en proposant une offre supérieure de 20% à celle de Fyffes.

 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +