14 février 2013 - 11:57 |

L'activité monte en puissance dans l'anacarde en Afrique de l'Ouest

Le marché international reste calme, selon Rongead

(14/02/2013)

Cette semaine le marché international de l’anacarde est resté assez calme, rapporte le Bulletin sur le marché de l’anacarde de Rongead. Peu de commandes d’amande de cajou comme de noix brute ont été passées mais avec les fêtes du Têt au Vietnam, le marché international devait compter sans l’un de ses principaux acteurs. Les ventes d’amande de grade WW320 continue de se faire entre 3,3 et 3,5 USD/lb (3555 et 3770 FCFA/kg) FOB1 cette semaine.

Quelques commandes de noix brute continuent d’être passées en Tanzanie à 1300 USD/t (635 FCFA/kg) pour un KOR2 52 et au Mozambique à 900 USD/t (440 FCFA/kg) pour un KOR 45-46 lbs. Mais pas de changements majeurs.

Les offres des importateurs asiatiques pour les premières noix brutes d’Afrique de l’Ouest restent stables comme la semaine dernière avec les prix CAF3 indicatifs suivants :
. Origine Nigeria, KOR 46 : 850-900 USD/t (415-440 FCFA/kg)
. Origine Bénin, KOR 49 : 1000-1050 USD/t (490-515 FCFA/kg)
. Origine Ghana, KOR 48 : 950-1000 USD/t (465-490 FCFA/kg)
. Origine Côte d’Ivoire, KOR 47 : 900-950 USD/t (440-465 FCFA/kg)

En Côte d’Ivoire, la présence de pisteurs dans les zones de production d’anacarde s’intensifie et les ventes de produit de la nouvelle récolte ont augmenté en nombre tandis que les ventes des stocks restant de 2012 se poursuivent. Ces ventes sont principalement le fait de producteurs ayant des besoins urgents et la plupart du temps généralement de petites quantités.
Le prix majoritairement pratiqué reste toujours de 100 FCFA/kg sur l’ensemble de la Côte d’Ivoire à l’exception du Zanzan où les prix restent entre 150 et 200 FCFA/kg mais où le prix de 200 FCFA/kg tend à se généraliser.
Les discussions sur la fixation du prix bord-champ minimum officiel semblent sur le point d’aboutir. Le lancement officiel de la campagne ne devrait plus trop tarder.

Au Burkina Faso, de nombreux pisteurs sont en train de rentrer en activité. Les prix ont légèrement augmenté et varient entre 150 et 180 FCFA/kg sur la majorité du territoire et entre 200 et 266 FCFA/kg dans la région d’Orodara.

Au Bénin également, les achats se multiplient même si le lancement officiel de la campagne n’est pas attendu avant deux semaines. Les prix bord-champ varient pour l’instant entre 160 et 200 FCFA/kg.

Au Ghana, la situation est semblable mais la concurrence entre acheteurs semble d’ores et déjà plus forte que dans le reste de la sous-région. Les prix bord-champ tournent autour de 250 FCFA/kg à l’heure actuelle.

Ailleurs dans le monde, la Direction du développement du cajou et du cacao en Inde a annoncé cette semaine une production record à plus de 800 000 t de noix brute. Toutefois, met en garde Pierre Ricau de Rongead, les estimations de cette structure sont toujours relativement peu fiables.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +