14 mars 2007 - 14:53 |

L’Afrique au Salon de l’Agriculture

Parmi les pays africains, seuls la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal avaient d’importants stands au Salon International de l’Agriculture cette année(14/03/07).

Avec plus de 600 000 visiteurs soit 20 à 25% de mieux qu’en 2006, le Salon International de l’Agriculture, qui s’est tenu à Paris du 3 au 11 mars, retrouve son dynamisme des années 2000-2005, a indiqué à la clôture son président Christian Patria. 2006 n’aurait été finalement qu’une parenthèse, estime-t-on. Véritable année noire pour l’agriculture et pour le Salon, l’épidémie de grippe aviaire avait alors fortement frappé l’économie de la filière volaille et… les esprits, provoquant une chute de 20% de la fréquentation du Salon.
Les premiers chiffres disponibles pour l’édition 2007 confirment la vocation internationale du Salon : quelque 150 délégations provenant de plus de 50 pays s’y sont rendues contre environ 100 délégations l’année dernière. Le continent africain était au rendez-vous. Plusieurs ministres de l’Agriculture ont fait le déplacement (voir la vidéo).
Dans la section intitulée “Délices du Monde” se trouvaient notamment trois pavillons africains d’importance : la Côte d’Ivoire (qui avait également un restaurant), le Mali et le Sénégal (voir la liste des exposants ivoiriens et maliens ci-après et nos vidéos et articles qui seront mis sur ce site au fil des jours prochains).
Par ailleurs, le Groupement Interprofessionnel des Fruits de Tunisie était également présent ainsi que des entreprises individuelles comme la société d’import-export comorienne Delta-International et la Vani-Djema, ou encore trois entreprises réunionnaises : Réunion Agricom Coop. de vanille de Bras-Panon, Rhums Réunion et l’entreprise Samoussas Tailou.
La Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde (FARM), fondation créée par des entreprises et des professionnels français et européens pour la promotion de l’agriculture et de l’agroalimentaire dans les pays en développement, hébergeait diverses organisations de plusieurs pays africains : le Roppa qui, rappelons-le, est un réseau de solidarité paysanne d’Afrique de l’Ouest ; Propac qui réunit les organisations professionnelles de 11 pays d’Afrique Centrale (Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, RD Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Rwanda, Sao Tomé et Tchad) ; Fifata, organisation paysanne faîtière de Madagascar qui regroupe plus de 100 000 membres de 10 régions malgaches et dont l’objectif est le développement rural par la promotion des agriculteurs.
Entre autres manifestations, de nombreux Africains ont participé au Forum international des nouvelles technologies au service de l’agriculture et de l’alimentation dans les pays du Sud -Forum intitulé “Tech for Food”. Il s’agit d’une première lancée par TV Agri, en collaboration notamment avec le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et FARM. Il a rencontré un vif succès, notamment sur les thèmes portant sur le fossé numérique ou encore quant à l’apport des technologies spatiales.

Etaient présents sur le stand Côte d’Ivoire : le Ministère de l’Agriculture, la Bourse Café Cacao (BCC), l’Autorité de Régulation Café Cacao (AFCC), URECOS-CI,la Chambre Nationale d’Agriculture de Côte d’Ivoire, l’OCAB, le Ministère de l’Artisanat, le Ministère de la Production Animale et des Ressources Halieutiques, Scodi, Pêche et Froid CI, Castelli, Port Autonome d’Abidjan, Groupement des Négociants et Exportateurs de Peaux et Cuirs Bruts de Côte d’Ivoire (GNEPCB-CI).

Etaient présents sur le stand Mali : le Ministère de l’Agriculture dont le Programme Compétitivité Diversification Agricoles, le Programme d’Appui aux Services Agricoles et Organisations Paysannes, le Programme National d’Infrastructures Rurales, le Ministère de l’Elevage et de la Pêche, le Ministère du Commerce et de l’Industrie (Projet cadre intégré),l’Office de la Haute Vallée du Niger, l’Institut d’Economie Rurale, la CMDT, Huilerie Cotonnière du Mali (Huicoma), Ets Yaffa & Frères, Fruits Leman et Légumes du Mali, Agro-Pal, l’Association des Jeunes Exportateurs du Mali, Fruitex.

Etaient présents sur le stand Sénégal : le Ministère de l’Agriculture et de l’Hydraulique rurale et de la Sécurité Alimentaire, le Crédit Agricole, le Port Autonome de Dakar (PAD), l’Union Nationale des Chambres de Commerce d’Industrie et d’Agriculture du Sénégal (UNCCIAS), Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal (Sodagri), l’Agence Nationale chargée de la Promotion de l’Investissement et des Frandds Travaux (Apix), l’Institut de Technologie Alimentaire (ITA), l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rural (ANCAR), le Conseil Sénégalais des Chargeurs (SOSEC), la Société Naitonale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), le Programme de Gestion Durable et Participative des Energies Traditionnelles et de Substitution (PROGEDE), la Compagnie Sucriére Sénégalaise (CSS), la Suneor, l’Insitut Sénégalais de Recherche Agricoles (ISRA), les GIE Imalou- Commerce et Transformation, Zeïna Produciton, Oumou Montaga Tall, Universal Business, Mane Sokhna, Ligueye, SEDAB Sarl, SEPAM, Ely Bee, l’ONAPES, Delta Agro-Sercvices, Keur Dabakh, GIPS/WAR, Agence de Régulation Agricole, Sall Info.Com.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +