14 avril 2017 - 10:30 |

Le Brexit et le terrorisme font chuter de 61% les bénéfices de Starbucks UK

Le géant du café, l'américain Starbucks, a enregistré un plongeon de 61% de ses bénéfices au Royaume uni durant son exercice 2016, au 2 octobre. En cause ? Le Brexit qui impacte la confiance des consommateurs mais également une baisse du nombre de passants dans la capitale londonienne suite aux attentats terroristes, sans oublier la baisse d'audience pour le football, soulignent les responsables. Starbucks compte 900 magasins à travers le Royaume Uni.

Ainsi, les bénéfices avant imposition ont fondu comme neige au soleil, passant de £ 34,2 millions en 2015 à £ 13,4 millions ; ceci dit, c'est la troisième année consécutive de profits. Le chiffre d'affaires de la filiale britannique est passé de £ 405,6 millions à £ 379,9 millions au 2 octobre dernier.

Et le groupe se déclare "prudent" quant à ses prévisions sur 2017 en raison  des "turbulences économiques et géopolitiques persistantes dont un ralentissement de la croissance économique, l'impact du Brexit et les préoccupations sécuritaires actuelles qui affectent les consommateurs", selon Starbucks.

Les ventes à périmètre constant, c'est-à-dire sans compter les nouveaux magasins ouverts ou fermés en 2016, n'ont progressé que de 1% alors qu'elles avaient augmenté de 3,8% l'exercice précédent.

Pour les comptes publics britanniques, c'est aussi un manque à gagner majeur, l'impôt sur les sociétés de Starbucks tombant à £ 6,7 millions pour l'exercice 2016 contre £ 8,4 millions l'exercice précédent.

Ceci dit, tout va bien pour le groupe qui, en novembre, avait annoncé des bénéfices annuels record pour l'ensemble de ses activités au plan mondial, notamment à cause de ventes en forte progression dans les Amériques.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +