14 juin 2018 - 19:45 |

Les financements climatiques ont grimpé à $35 milliards, dont 16% à l’Afrique

Les financements alloués à la lutte contre le changement climatique par les six plus grandes banques multilatérales de développement (BMD)* ont progressé de 28% en 2017 pour atteindre $35,2 milliards. Le rapport commun montre que 79 % des financements, soit $27,9 milliards, ont été consacrés à des projets d’atténuation du changement climatique qui visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à ralentir le réchauffement planétaire.

Le solde, soit $7,4 milliards, ont été investis dans des projets d’adaptation qui aident les pays émergents ou en développement à faire face aux conséquences du changement climatique (précipitations inhabituelles, aggravation des épisodes de sécheresse, événements météorologiques extrêmes, etc.).

L’Afrique sub-saharienne figure en bonne place dans l’attribution des financements puisqu’elle arrive en deuxième position avec $5,712 milliards (soit 16% de la totalité) derrière l’Amérique latine et les Caraïbes (20%) et devant l’Asie de l’Est et du Pacifique et l’Asie du Sud (14% chacune).

 

* La Banque africaine de développement, la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque européenne d’investissement, la Banque interaméricaine de développement et le Groupe de la Banque mondiale.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +