14 septembre 2017 - 09:00 |

Programme de la BAD et de l’Institut Brésil-Afrique pour former les jeunes au manioc

Quelque 30 jeunes Africains – de 18 à 35 ans - vont s’envoler au Brésil pour suivre une formation technique durant trois mois sur tous les stades de la chaîne de valeur du manioc.

Une première promotion du Programme de formation technique des jeunes (PFTJ) élaboré conjointement par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Institut Brésil-Afrique lancé officiellement aujourd’hui à Abidjan. Ce programme a pour objectif de renforcer les capacités et les connaissances dans différents secteurs, dont l’agriculture, la santé, les infrastructures et l’éduction. La première porte donc sur le secteur agricole, en phase avec la stratégie de la BAD « Nourrir l’Afrique ».

Lors du Forum pour une révolution verte en Afrique la semaine dernière,  le directeur de l’Agriculture et de l’agro-industrie de la BAD, Chiji Ojukw, avait précisé que la formation des jeunes vise à développer les réseaux de l’industrie agricole et fait partie des mesures mises en œuvre par la banque pour développer une industrie alimentaire en Afrique et créer des entrepreneurs agricoles. «Je suis tout à fait optimiste, ces opportunités de formation offrent aux jeunes la possibilité de participer à la conduite de nouvelles techniques agricoles. Nous devons également travailler ensemble pour accélérer le changement mental, en particulier chez les parents qui estiment que l'agriculture ne constitue pas une carrière pour leurs enfants » a-t-il déclaré.

Pays: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +