14 septembre 2021 - 17:11 |

Le Ghana lance la retraite des cacaoculteurs et augmente le montant du prêt syndiqué pour sa campagne 2021/22

A compter de la nouvelle campagne cacaoyère 2021/22, qui démarrera le 1er octobre, le Ghana Cocobod va lancer son schéma de régime de retraite pour les cacaoculteurs.

D’ores et déjà, un schéma pilote a été lancé début septembre auprès de 2 800 cacaoculteurs dans le district de New Edubiase dans la région Ashanti. L’opération pilote d’enregistrement doit durer deux semaines, réalisée par l’entreprise Stallion Trust and Administration. Le montant des cotisations sera déduit dans les points de vente où les producteurs vendent leurs fèves aux acheteurs détenant des licences délivrées par le Cocobod (Licensed buying companies – LBCs).

Selon le schéma financier retenu, à partir d’un volume minimum vendu de 20 kg de cacao, 5% de la valeur des fèves seront déduits électroniquement et crédités sur le compte du cacaoculteur, précise myjoyonline. Le Cocobod contribuera 1% pour chaque 5% versé par le producteur.

Ce compte sera composé pour 75% d’un compte épargne retraite qui sera bloqué dans un fonds d’investissement jusqu’à ce que le producteur atteigne les 60 ans. Il lui sera alors versé mensuellement sa retraite.  Les 25 autres pourcents constitueront un compte épargne du producteur auquel il aura accès au bout de 5 ans, a indiqué le consultant Arnold Mensa-Bonsu travaillant pour Stallion Trust.

Un schéma qui entend attirer les jeunes vers la cacaoculture.

Notons que le Cocobod a démarré la semaine dernière son tour de table bancaire pour lever $ 1,5 milliard en préfinancement de sa campagne 2021/22. L’opération syndiquée devrait être bouclée d’ici le mois prochain, dit-on. Selon le patron du Board, Joseph Boahen Aidoo, cette hausse de $ 200 millions des financements recherchés par rapport à la précédente campagne (Le Cocobod signe le prêt de $ 1,3 milliard pour sa campagne cacao 2020/21) et le démarrage plus tôt du processus de levée des fonds devraient permettre une meilleure campagne à venir.

Mots-clés: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +