14 décembre 2020 - 13:34 |

Les perspectives agricoles sont bonnes au Niger, selon le gouvernement

Au Niger, la campagne agro-pastorale a été "globalement moyenne" en 2020 à l'exception des régions d'Agadez, de Diffa et des arrondissements communaux de Niamey qui ont enregistré une "production médiocre", a-t-il été indiqué lors du dernier conseil des ministres, rapporte Xinhuanet.

 

Ainsi,  3 661 des 12 474 villages agricoles du pays sont "déclarés à risque de déficits céréaliers à 50%". Plus de 3,6 millions d'habitants sont concernés soit moins que les 5,9 millions d'habitants en 2019. En revanche, selon le gouvernement, la situation phytosanitaire a été "relativement calme".

 

De même, "la pluviométrie a été bien répartie dans le temps et dans l'espace à partir du mois de juillet jusqu'à la fin de la saison. Toutefois, des pluies abondantes enregistrées pendant cette période ont occasionné d'importants dégâts sur les hommes, les infrastructures socio-économiques, les cultures et les animaux".

 

Pour rappel, les fortes précipitations enregistrées cet été au Niger ont fait 73 morts, plus de 632 000 sinistrés ainsi que plusieurs milliers d'hectares d'aires de cultures et des têtes de bétail ensevelis ou emportés, selon les statistiques officielles.

 

Pour le gouvernement, "les perspectives de production des cultures de rente sont jugées bonnes, la situation alimentaire est satisfaisante dans toutes les régions, la situation sanitaire du cheptel est aussi relativement calme", tandis que l'accès à l'eau potable et à l'assainissement a été amélioré dans toutes les régions.

 

Pour toutes les opérations de développement rural, l'Etat et ses partenaires ont injecté cette année plus de FCFA 197 milliards de francs CFA (€ 298,2 millions), a conclu le gouvernement.

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +