15 avril 2014 - 00:00 |

La FAO tire la sonnette d'alarme dans la filière banane

La maladie de Panama se propage à l’Afrique, notamment

(15/04/2014)

La FAO a tiré hier la sonnette d’alarme: la jaunisse fusarienne, une des maladies les plus destructrices de la planète pour les bananiers, s’est récemment propagée de l’Asie à l’Afrique et au Moyen-Orient et menace de s’étendre à l’Amérique latine, selon un communiqué.

Selon une note d’information de la FAO, la souche Tropical Race 4 (TR4) de la maladie, également connue sous le nom de maladie de Panama, constitue une sérieuse menace pour la production du fruit. La TR4 infecte les bananes Cavendish, les variétés les plus commercialisées au monde, ainsi que d’autres variétés sensibles consommées et vendues localement. La maladie endommage les bananiers et réduit la production, mais le fruit reste comestible.

L’enjeu est de taille, la banane étant la huitième culture alimentaire mondiale et la quatrième dans les pays les moins avancés, selon Faostat.

D’où les mesures de sensibilisation prises par la FAO et les conseils donnés aux pays p^roducteurs: opérations de sensibilisation, mesures phytosanitaires, mises en quarantaine, la formation de techniciens, le renforcement des capacités des Organisations nationales de protection des végétaux (ONPV).

D’autres souches de la maladie existent depuis longtemps, mais la souche TR4 a fait des ravages dans les bananeraies d’Asie du Sud-Est au cours des deux dernières décennies et elle a récemment été signalée en Mozambique et en Jordanie.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +