15 mai 2017 - 08:30 |

La Côte d'Ivoire révise croissance et budget face, notamment, au cacao

La chute des cours internationaux du cacao, entre autres facteurs, ont conduit le gouvernement de Côte d'Ivoire à légèrement réviser ses perspectives de croissance pour 2017 et à réduire sa voilure budgétaire, a-t-il été décidé en conseil des ministres mercredi dernier.

Face à un "environnement socio-économique au premier trimestre 2017 marqué par des chocs extérieurs et intérieurs liés notamment à une baisse des prix des marchandises générales de 9,3%, une baisse d’environ 35% du prix du cacao, un retour à la hausse des prix du pétrole brut et à des revendications sociales", notamment de l'armée, la croissance économique de la Côte d'Ivoire en 2017 est maintenant estimée à 8,5% contre les 8,9% initialement prévus, selon le communiqué.

En outre, un projet de loi de finances rectificative a été adopté, avec des ressources et des dépenses en baisse de quelque FCFA 50 milliards ($ 84 millions), soit beaucoup moins que ce que le président Alassane Ouattara avait laissé entendre le mois dernier ; il avait été question de coupes de l'ordre de FCFA 200 milliards, rapporte Reuters. Le nouveau budget s'établirait ainsi à FCFA 6 447,6 milliards contre FCFA 6501,4 milliards initialement prévu, si adopté par le Parlement.

Les dotations d’investissement enregistrent une baisse de  FCFA 177,8 milliards, portant le niveau global à FCFA 1 746,9 milliards contre 1924,7 milliards initialement. "Les évolutions portent sur une réduction des investissements financés sur Trésor pour FCFA 90,4 milliards et des projets C2D à hauteur de FCFA 91 milliards, ainsi qu’une augmentation du niveau des investissements sur financement extérieur de 3,6 milliards FCFA", est-il souligné. Le ministère de l'Agriculture, contacté, n'a pas précisé si des coupes sont envisagées dans les investissements agricoles.

La Côte d'Ivoire devrait solliciter de nouveaux prêts du FMI dont le programme actuellement en cours, sur 3 ans, est de $ 659 millions.

Rappelons que le budget 2017 initial de la Côte d'Ivoire, de FCFA  6,5 milliards, représentait  une hausse de 12% sur l'exercice 2016. Un budget financé à hauteur de 80,7% sur ressources internes et 19,3% sur ressources externes.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +