15 mai 2017 - 08:45 |

Le Ghana revoit son régime d'exploitation de bois de rose

La Commission forestière du Ghana est en train de revoir son régime d'octroi de permis d'exploitation de bois de rose, afin de se conformer aux accords dans le cadre de la Convention sur le commerce international des espèces menacées (Cites), a annoncé la semaine dernière le directeur exécutif adjoint de la Commission, John Allotey.

L'exploitation à venir du bois de rose devra se faire en conformité avec le quota annuel du Ghana approuvé par le Cites. En outre, la Commission s'assurera que ce bois de rose est bien transformé localement afin que le maximum de valeur ajoutée soit captée par le pays avant d'être exporté.

John Allotey a précisé que tous les permis d'exploitation, de transport et d'exportation de bois de rose avait expiré au 31 décembre dernier afin que la révision de ces accord puisse être faite. En outre, il a précisé que tous les permis de coupes de bois dans l'enclave du barrage de Bui, au sud du parc national de Bui, au centre-ouest du pays, avaient été révoqués.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +