15 septembre 2022 - 16:17 |

Les exportations de riz d’Inde pourraient chuter de 25% en 2022

Alors que les exportations de riz de l’Inde ont atteint un record de 21,2 millions de tonnes en 2020/21, supérieures aux expéditions combinées des quatre prochains plus grands exportateurs mondiaux - la Thaïlande, le Vietnam, le Pakistan et les Etats-Unis-, elles pourraient chuter de 25% suite à la décision de l’Inde d’interdire les exportations de brisures de riz et d’imposer un droit de douane de 20 % sur celles de diverses autres qualités (Lire : L’Inde restreint ses exportations de riz avec effet immédiat). "Ce droit a rendu le riz indien cher. Les exportations chuteraient d'au moins 5 millions de tonnes", a déclaré à Reuters B.V. Krishna Rao, président de  The Rice Exporters Association (TREA).

Une chute consécutive aux restrictions imposées par New Dehli mais aussi à la perte de compétitivité du riz indien par rapport aux autres origines.  "L'Inde était le fournisseur de riz blanc le moins cher. Avec les droits de douane, le riz indien serait cher ou à parité avec les autres fournisseurs", a déclaré Himanshu Agarwal, directeur exécutif de Satyam Balajee, le plus grand exportateur de riz indien.

Toutefois, la Thaïlande et le Vietnam se sont entendu pour augmenter le prix du riz  sur le marché mondial (Lire : La Thaïlande et le Vietnam vont augmenter le prix du riz) ce qui pourrait redonner un avantage au riz indien.

 

 

Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +