16 janvier 2019 - 12:23 |

Déroulement mitigé de la commercialisation d'arachides au Sénégal

Au Sénégal, du 3 décembre, date officielle de démarrage de la campagne de commercialisation d'arachides, à fin décembre, 5 895 tonnes (t) d’arachide coque ont été collectées et réceptionnées par les huileries pour une valeur de FCFA 1 427 655 708 (€ 2,17 millions) par la Suneor, la plus grande industrie huilière, souligne aujourd'hui le Commissariat à la sécurité alimentaire.

"Au fur et à mesure que le battage se poursuit dans les zones de grandes productions (bassin arachidier), les marchés ruraux sont massivement fréquentés par les acteurs (producteurs, collecteurs, consommateurs). Cette forte affluence est motivée par l’abondance des offres composées majoritairement de céréales sèches (mil, maïs) et d’arachide coque", lit-on dans le Bulletin mensuel.

En effet, souligne le Commissariat, face à "l'absence ou la faiblesse de financement" des Opérateurs privés stockeurs (OPS), les producteurs "pressés par les besoins urgents, envahissent les marchés en cédant leurs graines à des prix inférieurs à celui officiel (210 F CFA/kg)."

Durant ce mois de janvier, l’affluence dans les marchés ruraux de collecte va s’accentuer notamment en raison du "déroulement mitigé de la commercialisation officielle de l’arachide au niveau des points officiels de collecte".

Avec les autres pays d'Afrique de l'Ouest (Mali, Burkina Faso, Guinées, Mauritanie, Gambie), le Sénégal a importé en décembre des arachides décortiquées, du maïs, des légumes, dex tubercules, de l'huile de palme et du bétail, et a exporté des arachides coque, des produits halieutiques frais et transformés et du sel iodé, principalement. 

Mots-clés: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +