16 février 2010 - 08:45 |

L'agitation ivoirienne fait le bonheur du marché du cacao

Le processus électoral suspendu

(16/02/10)

Alors que la place de New York était fermée hier, lundi 15 février pour President’s Day, le cacao a gagné £ 17 la tonne sur le marché à terme de Londres, réagissant aux manifestations qui ont eu lieu en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial. En effet, hier, des policiers ont dispersé moyennant des gaz lacrymogènes des centaines de manifestants dans l’Est de la Côte d’Ivoire, paralysant la ville d’Abengourou et obligeant plusieurs entrepôts de cacao à fermer. Notons qu’actuellement, les arrivages de cacao aux ports ivoiriens sont 10% plus élevés qu’à pareille époque l’année dernière. Mais la campagne dernière n’avait pas été bonne.
Les manifestations ont été déclenchées suite à la décision, vendredi 12 février, du président Laurent Gbagbo de dissoudre le gouvernement et la Commission électorale chargée d’organiser le scrutin présidentiel suite à un différend sur l’enregistrement des électeurs. Ces élections, maintes fois reportées depuis 2005, étaient prévues à la fin de ce mois de février ou au mois de mars, mais plus personne ne se faisant guère d’illusion sur ce calendrier. Dans une allocution télévisée, Laurent Gbagbo a invité le Premier ministre Guillaume Soro à former un nouveau gouvernement avant-hier soir, lundi soir. Mais ce dernier a demandé un peu de temps et il faudra attendre sans doute la fin de la semaine pour voir les nouveaux visages du gouvernement Soro II.
Le président Laurent Gbagbo et la commission électorale, dont le chef Robert Mambé est issu de l’opposition, divergent sur la composition des listes, en raison de nombreux désaccords sur la question de l’”ivoirité” des électeurs à inscrire. Toutes les parties au processus de paix devant être d’accord sur le nom du responsable de la commission électorale, le processus de choix d’un successeur à Robert Mambé pourrait se révéler long. Une situation qui fait la joie des spéculateurs sur les marchés mondiaux du cacao.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +