16 mars 2009 - 11:24 |

La filière bois camerounaise encore un peu épargnée par la crise

Le reste de l’Afrique centrale est très affecté

(16/03/09)

Alain Karsenty, checheur au Cirad et spécialiste des filières forestières tropicales,note que les filières en RCA et au Nord Congo sont les plus durement touchées. Le Gabon et la RD Congo ne sont pas épargnés. Seul le Cameroun semble tirer encore relativement bien son épingle du jeu mais pour combien de temps encore ?

La crise économique mondiale, qui prolonge une crise financière qui s’est accélérée durant les mois de septembre-octobre 2008, a particulièrement touché le domaine de la construction immobilière. Aux USA et en Europe occidentale (en particulier en Espagne, Grande-Bretagne et en France, premier pays importateur de bois tropical au sein de l’UE) où les prix de l’immobilier qui avaient atteint des sommets historiques se replient rapidement, avec une forte baisse des mises en chantier (France) voire un abandon des chantiers en cours (Espagne). Les prix du bois tropical, en particulier du bois africain, sont très liés à l’activité de la construction immobilière, notamment en Europe occidentale.

La crise touche également les « nouveaux marchés » du bois africain, comme celui de la Chine, dont une partie des importations de bois tropical en grumes ou en bois scié était destiné à être réexporté vers les marchés occidentaux sous forme de produits transformés.

Lire le reste de l’article sur notre blog Bois tropicaux

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +