16 mars 2020 - 17:37 |

Evolution différenciée du commerce du bois tropical en 2019

Premier bilan de l’année 2019 sur les importations de bois tropical au Vietnam, en Chine et dans l’Union européenne. Si les importations de grumes diminuent en Chine, celles des sciages de l’Union européenne progressent pour la deuxième année consécutive. Du côté du Vietnam, l’Afrique est l'un des premiers fournisseurs du pays avec une forte présence du Cameroun, souligne l'Organisation internationale des bois tropicaux (ITTO).

L’Afrique, l’un des premiers fournisseurs du Vietnam

L’Afrique est devenue l’un des premiers fournisseurs de bois ronds et sciages pour le Vietnam. En 2019, le Vietnam a importé 873 761 m3 de bois rond des pays africains. Toutefois, les importations sont en recul de 9% en volume et de 19% en valeur à $299 millions. Le Cameroun est loin devant le premier fournisseur africain du Vietnam représentant 56% des importations totales de bois rond (495 526 m3). Elles sont néanmoins en baisse de 3,5%. Se placent ensuite, pour les plus importants, le Nigéria (82 923 m3), la RD Congo (55 025 m3), l’Angola (53 171 m3), l’Afrique du Sud (49 259 m3) et le Ghana (44 557 m3). Tali / okan, doussie, sapelli, padouk sont les 4 principales espèces importées.

Quant aux sciages, les importations en provenance d’Afrique se sont élevées à 463 000 m3 en 2019, en hausse de 50% par rapport à 2018 et à $193,5 millions en valeur en progression de 32%. La aussi, le Cameroun est le premier rfournisseur avec 227 391 m3, un doublement par rapport à 2018. Puis on trouve le Gabon (76 325 m3), l’Angola (47 071 m3), le Nigeria (30 958 m3), l’Afrique du Sud (21 411 m3) et le Ghana (30 958 m3).

Chute des importations de grumes tropicales en Chine

Les importations de grumes tropicales en Chine sont en recul en 2019. Elles se sont élevées à 9,19 m3, en baisse de 14%, pour un montant de $2,275 milliards, en diminution de 27% par rapport à 2018, représentant 15% du volume total des importations nationales, en baisse de 4% par rapport à 2018. Le bois tropical représente 15% des importations totales en 2019, en baisse de 4% par rapport à 2018.

La Chine a importé des grumes tropicales principalement de Papouasie-Nouvelle-Guinée (36%), des Îles Salomon (26%), de Guinée équatoriale (7,2%) et de la République du Congo (7,0%). Seuls 11 pays ont fourni 95% des besoins en grumes tropicales de la Chine en 2019.

Les importations de grumes de 2019 en provenance de la République du Congo et de la Sierra Leone ont augmenté respectivement de 18% et 17%. Cependant, il y a eu une baisse des importations de grumes de la plupart des pays, en particulier de la Guinée équatoriale (-47%) et de la RCA (-32%).

En Europe, hausse de sciages mais baisse des grumes

En dépit, d’un ralentissement au cours des six derniers mois, les importations de l’Union européenne (des 28) de produits en bois tropicaux en 2019 ont été supérieures à celles de 2018. Elles se sont élevées à 2,13 millions de tonnes (Mt), en hausse de 2,5%, de produits en bois tropicaux pour une valeur de €2,32 milliard (+3,5%).

Au niveau des sciages de bois tropical, les importations sont en légère hausse (+5%) à 753 000 tonnes en 2019 pour une valeur de €728,1 millions (-0,1%). Après un creux en 2018, on constate une reprise des importations de sciages en provenance du Cameroun, qui ont augmenté de 10% pour s'établir à 277 600 tonnes en 2019. Celles en provenance de plusieurs pays ont également augmenté, dont le Brésil (+ 23% à 129 100 tonnes), le Gabon (+ 5% à 96 300 tonnes), le Congo (+ 28 % à 60 900 tonnes) et du Ghana (+ 12% à 17 000 tonnes). Après un bon début d'année 2019, les importations en provenance de la RD Congo se sont établies à 13 100 tonnes, soit 5% de moins par rapport à 2018. En revanche, on enregistre des baisses en provenance de Malaisie (- 25% à 74 500 tonnes) de Côte d’Ivoire (- 8% à 27 200 tonnes) et du Myanmar (- 24% à 6 800 tonnes).

Dub côté, des grumes tropicales, après avoir repris du terrain en 2018 et s’être stabilisées au premier semestre 2019, les importations de l'UE ont ralenti au deuxième semestre 2019. Sur 2019, elles se sont élevées à 98 600 tonnes, en recul de 13% par rapport 2018 tandis que la valeur des importations a baissé de 14% à €48,4 millions d'euros. En 2019, les importations de grumes tropicales de l'UE ont augmenté de 16% pour atteindre 34 400 tonnes en provenance de la République du Congo, premier fournisseur, de 29% du Libéria à 7 500 tonnes, de 7% du Suriname à 1 400 tonnes et de 27% du Guyana à 1 700 tonnes. Cependant, ces gains ont été compensés par la baisse des importations en provenance de la République centrafricaine (-22% à 16 300 tonnes), de la RD Congo (-37% à 13 400 tonnes), du Cameroun (-14% à 15 100 tonnes) et de la Guinée équatoriale (-64% à 2 100 tonnes).

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +