16 avril 2018 - 18:45 |

Blocage de la commercialisation de la noix de cajou en Guinée Bissau

Trois semaines après son ouverture officielle, la campagne de la commercialisation de la noix de cajou en Guinée Bissau est à l’arrêt. Le point de blocage est le prix fixé aux producteurs à FCFA 1000 le kilo, un prix record pour le pays et bien supérieur à ceux en vigueur dans les pays voisins. Un prix jugé beaucoup trop élevé par rapport au marché international indique le président de  l'Association nationale des importateurs et exportateurs, Mamadu Iero Jamanca, à Xinhua. En outre, les commerçants intermédiaires dénoncent le manque de fonds.

Un situation aussi vivement critiquée par le président de l'Association des agriculteurs de la Guinée (ANAG), Jaime Gomes, qui a déclaré : « Nous allons exiger que l'État bissau-guinéen achète toutes les noix de cajou produites cette année si les commerçants refusent le prix de FCFA 1 000».

Le président José Mário Vaz, a engagé des discussions, pour l’instant sans succès, avec des hommes d’affaires nationaux et étrangers, et invité les banques commerciales à accroître leur financement pour acheter la noix de cajou.

La Guinée Bissau a exporté 163 000 tonnes de noix de cajou en 2017, en baisse de 9% par rapport à 2016 (180 000 tonnes).

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +