16 juin 2016 - 15:00 |

Le Bénin ne subventionne plus la filière coton pour la campagne 2016/17

Lors du conseil des ministres du 15 juin, le gouvernement du Bénin a décidé de ne plus subventionner la filière coton pour la campagne 2016/17, ce qui représente une économie de plus de FCFA 21 milliards (€32 millions) pour les finances publiques. 

« Comme vous le savez et je l’ai dit déjà, le secteur privé a repris depuis le mois de mai 2016 la gestion de la filière coton. À la suite des échanges entre les différents acteurs privés et l’État. La gestion de la filière par le secteur privé ne pèserait plus sur les finances publiques à partir de la campagne 2016/17 »  a indiqué le ministre d’Etat, Pascal Koupaki lors du point de presse à l’issue du conseil des ministres.

Il a précisé « Selon les prévisions arrêtées pour la campagne 2016/17 au cours du premier trimestre 2016, l’État devrait apporter globalement une subvention de FCFA 21 milliards 70 millions pour la filière coton. Avec la reprise en main de la filière par les acteurs privés et grâce aux efforts qu’ils ont acceptés de faire pour redresser rapidement la filière, la bonne nouvelle est qu’il n’y aura aucune subvention de l’Etat ni aux engrais, ni à la l’achat de coton graine contre une subvention de 23 milliards au cours de la campagne 2014/2015 ».

Pascal Koupaki a également annoncé que les égreneurs prendront en charge les fonctions critiques à hauteur de FCFA 10 par kilo de coton-graine. « Ainsi, et au total, le prix d’achat net du coton graine à payer aux producteurs par les égreneurs est de FCFA 260 le kilo  pour le premier choix coton graine et FCFA 210 F le kilo pour le deuxième choix de coton graine. Le prix net pour le coton biologique est de FCFA 312 le kilo » a précisé le ministre d’Etat.

Il a également fait état du prix de cession des engrais FCFA 240 le kilo, soit FCFA 12 500 le sac de 50 kilos, de celui des insecticides à FCFA 3 500 la dose pour  un demi hectare, des herbicides à FCFA 3 500 le litre et des herbicides sélectifs à FCFA 5 000.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +