16 juin 2017 - 16:45 |

Opérateurs du cajou, vendez ou couvrez-vous ! préconise Rongead

En Afrique de l'Ouest, la campagne anacarde tire à sa fin. Les volumes sur le marché sont maintenant très faibles que ce soit en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso, au Mali, en Guinée ou encore au Sénégal, constate le spécialiste Rongead dans sa lettre d'information hebdomadaire n'kalo.

Au Burkina Faso, la campagne laisser un goût plutôt amer dans les rangs des transformateurs. "Les acteurs dressent un bilan lamentable d’une campagne marquée par l’inaccessibilité des noix brutes à cause des prix relativement très élevés." Sur les 18 unités existantes, seules 4  "continuent ou envisagent de relancer les activités grâce aux noix importées" de Mali, de Côte d'Ivoire et de Guinée, rapporte Rongead. Des noix dont les opérateurs "déplorent" la qualité. Quant aux autres unités, elles "ont déjà fermé leurs portes il y a des mois et ne peuvent plus rien faire de cette campagne." La filière continue de demander aux autorités de "règlementer la filière cajou et permettre une répartition équitable des revenus sur toute la chaine de valeur et la préservation des acquis."

En revanche, au Mali, on se frotte les mains. la campagne aurait été excellente avec des prix élevés.  

Quelque soit la situation de la filière au plan national, le spécialiste conseille aux producteurs "de vendre la totalité de leurs stocks restants car les prix devraient chuter les semaines à venir" et aux transformateurs de bien  veiller à être couverts avec des contrats forward, lit-on dans n'kalo. En effet, sur les marchés asiatiques, principaux importateurs de noix bruites d'Afrique, les prix continuent de baisser  car de "très importantes" livraisons de noix bruites arrivent au Vietnam et en Inde. "Certains importateurs asiatiques qui ont acheté les noix à prix haut et cherchent à les revendre rencontre des difficultés car les transformateurs locaux commencent à avoir plusieurs mois de stocks et ils sont moins enclins à acheter les stocks de noix brute à prix élevé."

Par ailleuirs, le Bulletin d'information fait état des chiffres d'importation aux Etats-Unis et en Europe pour les quatre premiers mois de l'année, chiffres que nous reprenons ci-dessous  en mettant en exergue l'Afrique de l'Ouest.

Importation d'amandes de cajou

Janvier-Avril, en tonnes
 Etats-UnisUnion européenne
 2016201720162017
Total34 09939 43531 21529 520
Côte d'Ivoire493567558461
Bénin564063417
Ghana17727417176
Nigeria120144  
Togo52521617
Burkina Faso31680248
Vietnam15 96418 01016 11515 741
Inde4 2475 3094 2844 127
Brésil1 9451 697961663
Source : www.nkalo.com   
Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +