16 juin 2022 - 18:08 |

Coca-Cola retarde l’introduction en bourse de Coca-Cola Beverages Africa

La conjoncture économique n’est favorable à l’introduction en bourse. En pars dernier, le singapourien Olam annonçait retarder l’introduction en bourse de son unité alimentaire Olam Food Ingredients (Lire : Olam cède 35,4% d’Olam Agri au groupe saoudien Salic) aujourd’hui c’est au tour de Coca Cola d’annoncer son intention de reporter la cotation en bourse de Coca-Cola Beverages Africa (CCBA).

En avril 2021, The Coca-Cola Company a annoncé pour la première fois son intention de vendre une partie de sa participation dans CCBA à travers une offre publique initiale. Cette décision est conforme à l’objectif de The Coca-Cola Company qui consiste à concentrer ses ressources sur la création de marques innovantes appréciées des consommateurs.

The Coca-Cola Company continuera d'évaluer les conditions macroéconomiques pour décider du moment futur d'une introduction en bourse en 2023. L'intention de procéder à l’introduction en bourses de l'embouteilleur axé sur l'Afrique en tant que société publique indépendante demeure inchangée, indique le communiqué.

Coca-Cola détient 66,5 % de CCBA, après avoir payé $3,15 milliards en 2016 pour racheter AB InBev à la coentreprise d'embouteillage africaine. Les 33,5 % restants sont détenus par Gutsche Family Investments (Lire : Coca-Cola Beverages Africa sur les rails).

CCBA est le huitième partenaire de mise en bouteilles de Coca-Cola dans monde en termes de chiffre d'affaires, et le plus grand sur le continent. La société représente 40% de tous les produits de Coca-Cola vendus en Afrique en volumes. Elle opère dans 14 pays sur le continent, dont le Ghana pour l’Afrique de l’Ouest.

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +