16 août 2016 - 10:30 |

La Côte d'Ivoire s'inquiète de la concurrence agriculture/mine

Après le Ghana (lire nos informations), c'est au tour de la Côte d'Ivoire de s'inquièter de la vente de terres agricoles pour la prospection minière.

Dimanche, le ministre ivoirien de l’Industrie et des mines, Jean-Claude Brou, a menacé de poursuivre les propriétaires terriens, qui "cèdent leurs terres aux orpailleurs clandestins", rapporte abidjan.net.Le ministre a annoncé que le gouvernement serait "strict et ferme" à leur égard. "Ceux qui vont donner des terrains à exploiter sans autorisation de l’administration (ainsi que) les orpailleurs clandestins récidivistes seront poursuivis", a t-il annoncé.

"Le code minier ivoirien prévoit l'exploitation industrielle, semi-industrielle et artisanale. Mais pour l’exploitation artisanale, il faut une autorisation, exclusivement délivrée par l’administration des mines", a rappelé Jean-Claude Brou. En octobre 2014, le gouvernement a interdit l’orpaillage illicite et clandestin.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +