16 septembre 2009 - 17:03 |

Le Zimbabwe devrait importer 350 000 tonnes de blé cette année

En revanche, le ministre des Finance table sur un doublement de la production de maïs


(16/0909) Peu d’engrais disponibles, manque de financement, coupure d’électricité …. les contraintes pour les producteurs zimbabwéens s’accumulent. En conséquence, seulement entre 20 000 et 21 000 hectares de blé dur ont été emblavés avec des rendements projetés à 3 tonnes à l’hectare, selon le ministre zimbabwéen de l’Agriculture, Joseph Made.
La production de blé ne pourrait être que d’environ 63 000 tonnes, face à des besoins estimés à 450 000 tonnes. Le Zimbabwe devra, comme il le fait depuis plusieurs années, combler le déficit par des importations qui pourraient atteindre 350 000 tonnes.
Le gouvernement d’union formé en février dernier a lancé un plan de $ 200 millions pour aider les producteurs à sécuriser leur approvisionnement en semences et engrais pour la récolte d’été, qui démarre le mois prochain. Tandis que les bailleurs de fonds internationaux ont réservé $60 millions pour acheter des intrants pour les petits exploitants.
En revanche pour la production de maïs, le ministre des Finances, Tendai Biti, a indiqué que le Zimbabwe comptait récolter 2,5 millions de tonnes de maïs en 2009/10, soit plus du double de la campagne précédente (1,2 Mt).

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +