16 octobre 2017 - 16:00 |

Accord tripartite entre l’Allemagne, le Brésil et le Ghana pour développer la cajou au Ghana

Un accord entre l’Allemagne, le Brésil et le Ghana a été signé la semaine dernière afin de renforcer les capacités de recherche sur la noix de cajou au Ghana, de développer les capacités de transformation ainsi qu’un marché pour les sous-produits de l’anacarde.

L’accord, intitulé «Amélioration des technologies de transformation de la noix de cajou et de transformation des sous-produits pour le Ghana» ambitionne d’accélérer la recherche sur des variétés de noix de cajou de haute qualité, tolérantes aux principales maladies et ravageurs et adoptées aux conditions locales. Le rendement de la noix de cajou au Ghana se situe autour de 700 kilos par hectares, un niveau relativement faible par rapport à d’autres pays, comme le Brésil, où le rendement atteint 1200 kg/ha. 

Au niveau de la transformation, le projet vise à promouvoir les technologies de transformation des pommes de cajou et leur commercialisation afin d’accroître la valeur ajoutée tout au long de la chaîne de valeur.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +