16 octobre 2020 - 16:09 |

En Côte d'Ivoire, le secteur avicole favorisera bientôt l’autonomisation des femmes

En Côte d’ivoire, le ministère des Ressources animales et halieutiques (Mirah) a lancé mercredi dernier à Abidjan Port-Bouët, le Projet d'autonomisation des femmes à travers leur insertion dans la commercialisation des produits avicoles (PAF-CPA) dans le but de promouvoir l'autonomisation socio-économique des femmes, souligne l’Agence ivoirienne de Presse.

Plus précisément, ce projet est réalisé dans le cadre du Programme d’appui à la production avicole nationale (Papan) et permet d’octroyer aux femmes des kits de rôtisseries de produits avicoles (RPA) dans 31 régions et deux districts du pays afin de les insérer dans la commercialisation des produits avicoles.

Le projet cible des femmes de 18 à 50 ans sur l’ensemble du territoire ivoirien. Elles seront identifiées par les collectivités territoriales comme étant des femmes vulnérables et seront installées par groupe de 2 ou de 3 pour produire des poulets rôtis (ou poulet « choucouya ») qu’elles vendront à la population.

Constituées en entreprises, elles recevront les kits RPA « sous forme de prêt financé par le partenaire financier et les collectivités territoriales intéressées », peut-on lire. Les kits  ont une valeur comprise entre FCFA 2,5 millions et FCFA 4,95 millions (respectivement € 3800 à € 7500) remboursable sur deux ans.

Plus généralement, l'objectif de cette action est de contribuer au renforcement de la cohésion sociale, lutter contre la pauvreté et l'insécurité alimentaire, mais aussi améliorer l'employabilité des femmes et assurer une plus grande fluidité dans la commercialisation des produits avicoles. Par cette mesure, le gouvernement espère créer 600 entreprises de femmes et 1 200 emplois.

Les femmes jouent un rôle important dans le secteur avicole dans la mesure où elles représentent près de 50 % des acteurs économiques de la filière. Rappelons qu’en 2018, le secteur avicole ivoirien obtenait un chiffre d'affaires de FCFA 250 milliards, générait 70 000 emplois directs et 130 000 emplois indirects. En outre, depuis l’année 2019, ce secteur dispose d’une production de 66 000 tonnes de viande et assure environ 2,62 kg/habitant.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +