17 janvier 2020 - 17:15 |

Un bilan positif du MIFA pour le secteur agricole au Togo et de belles perspectives d’avenir

Aristide Agbossoumonde, directeur général de la société togolaise Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA) a communiqué mercredi dernier à Lomé, lors du bilan annuel de ses activités pour l’année 2019, que son entreprise a rassemblé FCFA 8 milliards(€12,196 millions) en faveur du secteur agricole, permettant ainsi à près de 75 000 producteurs d’améliorer leurs activités et de générer 140 000 emplois dans le secteur, rapporte Togofirst.

«2019 a été une année de rodage. Il faut maintenant passer à un rythme de croisière », souligne le directeur général. Les résultats de l’année 2019 dépassent les prévisions qui étaient fixées à FCFA 7 milliards et qui atteignent finalement FCFA 8,116 milliards. La société a obtenu un taux de réalisation physique de 107%, pour une réalisation financière de 97 %. Concernant l’année 2020, le MIFA devrait -en collaboration avec le Fonds international de développement agricole (FIDA)- bénéficier d’un budget de FCFA 50 milliards à destination de 400 000 entreprises agricoles. 450 000 agriculteurs devraient directement bénéficier de ce mécanisme. Mais ces chiffres sont encore en deçà par rapport aux objectifs du président Agbossoumondé qui déclare : « Nous voulons atteindre un million de personnes dans ce secteur et nous ne sommes qu’à 75 000 producteurs aujourd’hui ».

Les projets du MIFA ont déjà débuté cette année. En effet, nous apprenions le week-end dernier que l’appui du MIFA permet la création de cinq nouvelles unités de production de Gari (farine de manioc) dans la préfecture de Vo. La première usine d’une valeur de FCFA 50 millions, sera construite dans le village de Gnita (canton d’Akoumapé) où des centaines de femmes transforment actuellement du manioc en divers produits. Le pays compte une production annuelle de manioc de 900 000 tonnes et un excédent annuel de 400 000 tonnes toujours en quêtes de transformateurs.

Rappelons que le MIFA a été lancé le 25 juin 2018 par le président Faure Essozimma Gnassingbé (Lire : Lancement du Mécanisme de financement de l'agriculture au Togo). Les bons résultats enregistrés lors des 6 premiers mois (qui correspondent à la phase pilote du projet) ont conduit le gouvernement à transformer l’entité en Société anonyme doté d’un capital de FCFA 10 milliards en février 2019. Le MIFA a pour objectif de professionnaliser la filière agricole par la structuration des chaînes de valeur, d’augmenter le volume de financement alloué par les institutions financières au secteur et de développer les produits assuranciels et technologique innovants.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +