17 février 2015 - 00:00 |

Les ports de San Pedro et d'Amsterdam, clés pour le cacao, signent un accord-cadre

Le directeur général du port autonome de San Pedro (PASP), Hilaire Lamizana, et celui d’Amsterdam, Gert-Jan Nieuwenhuizen, ont signé mercredi 11 février en Côte d’Ivoire un accord-cadre de partenariat.

L’accord de partenariat concerne les échanges d’expériences en matière de développement durable appliquées aux activités portuaires, la sûreté et la sécurité portuaire aussi bien des installations que des opérations, la logistique portuaire au niveau surtout de la chaîne des valeurs dans l’évacuation du cacao.

Le port d’Amsterdam est le premier port mondial d’importation de cacao, tandis que le port de San Pedro en est le premier exportateur mondial.Selon l’ambassadeur des Pays-Bas en Côte d’Ivoire, le quart du volume de cacao importé par le port international d’Amsterdam provient de la Côte d’Ivoire.

Un consortium de 18 entreprises néerlandaises et instituts de recherche cherche à travers l’accord de partenariat ”Port Development partnership Africa-Netherlands” à ”contribuer au développement des principaux ports d’Afrique par une coopération bilatérale structurelle”, a-t-on signifié.

Le port de San Pedro a un projet d’extension de 150 ha qui affectera, bien évidemment, ses activités cacaoyères mais lui permettra aussi de se diversifier sur d’autres produits comme le stockage et le transport de manganèse, de fer, de pétrole

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +