17 février 2016 - 09:45 |

Le Japon mise sur la riziculture irriguée au Sénégal

Le gouvernement japonais, via son agence de coopération Jica, soutiendra la riziculture au Sénégal avec un financement de FCFA 4 milliards (€ 6 millions) sur cinq ans. Cet appui vise à accroître la productivité et la rentabilité de la riziculture irriguée dans le cadre de la deuxième phase du projet d'amélioration dans les aménagements hydro-agricoles de la vallée du fleuve Sénégal (Papriz). « Cette deuxième phase s'inscrit dans la continuité des résultats très encourageants obtenus sur le renforcement et l'élargissement de toute la chaîne de valeur riz, suite à la mise en œuvre du Papriz 1 entre 2009 et 2014 » a indiqué le représentant résidant de l’Agence internationale de la coopération japonaise (Jica), Ryuichi Kato repris par l’APS.

Jica, qui appuie la filière riz depuis plusieurs années,  veut réaliser une étude stratégique de développement du secteur riz et mener des activités pilotes pour améliorer l'exploitation et la maintenance des périmètres irrigués, accroître la productivité et la qualité du riz paddy et élargir la disponibilité et les capacités de prestataires de services agricoles.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +