17 mars 2010 - 14:34 |

Appui de l’Union européenne en faveur des producteurs de bananes des pays ACP

Une enveloppe de € 190 millions sur 3 ans


(17/03/2010) La Commission a adopté, le 17 mars, un ensemble de mesures de soutien d’un montant de € 190 millions en faveur des exportateurs de bananes des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Cette proposition faisait partie de l’accord historique de Genève sur le commerce des bananes. L’accord, que l’UE a conclu avec les pays d’Amérique latine et les États-Unis en décembre 2009, met fin à un différend vieux de quinze ans et réduit les tarifs d’importation appliqués par l’UE aux bananes en provenance d’Amérique latine (cf.CommodAfrica).
Ces mesures doivent aider les exportateurs de bananes des pays ACP à s’adapter à ce nouvel environnement commercial, en tenant compte de la situation spécifique de chaque pays. Elles seront axées sur trois objectifs: renforcer la compétitivité du secteur de la banane, promouvoir la diversification économique et traiter les incidences plus générales sur le plan social, économique et environnemental.
Selon le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs,”Ces mesures aideront les pays ACP à s’adapter aux nouvelles réalités du régime commercial dans le secteur de la banane”. L’enveloppe de €190 millions, qui couvre la période 2010-2013, concerne les dix principaux pays ACP exportateurs de bananes à savoir le Belize, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Dominique, la République dominicaine, le Ghana, la Jamaïque, Sainte‑Lucie, Saint‑Vincent‑et‑les‑Grenadines et le Suriname. L’adaptation des pays bénéficiaires variera en fonction de l’importance du secteur de la banane dans leur économie et de leur capacité d’adaptation.
Les pays ACP exportateurs de bananes continueront à bénéficier d’un accès en franchise de droits et de contingents au marché de l’UE au titre d’accords de commerce et de développement distincts, les accords de partenariat économique (APE). La Commission va à présent soumettre sa proposition aux pouvoirs décisionnels de l’UE, c’est‑à‑dire le Conseil et le Parlement européen.
L’UE a importé environ 4,8 millions de tonnes de bananes en 2008 d’une valeur totale de 2,9 milliards d’euros. Environ 17 des importations de l’UE proviennent des pays ACP contre 72,5 pour l’Amérique Latine.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +