17 mai 2019 - 15:19 |

Lancement de la construction du port sec ivoirien de Ferkessédougou

On en parlait en septembre dernier, lors du septième Forum sur la coopération sino-africaine (FSCA) (lire nos informations Les attentes de l’Afrique de l’Ouest au Forum Chine-Afrique), et mercredi, le projet de Port sec de Ferkessédougou a été mis sur les rails pour de bon.

En effet, en Conseil des ministres, un décret a été adopté portant déclaration d’utilité publique le projet dont les travaux de construction démarrent. Son coût est de € 462 millions. Un projet qui figure dans le deuxième Programme économique régional de l'Uemoa.

 Couvrant une superficie de plus de 732 ha dans la commune de Ferkessédougou, ce port sec permettra "de créer une zone économique de développement au nord du pays afin de mettre en valeur les potentialités économiques des Districts des Savanes et du Zanzan, et de tirer un meilleur profit de celles des régions frontalières de Sikasso, au Mali et de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso", a souligné le porte-parole du gouvernement Sidi Tiémoko Touré.

Ses infrastructures comportent trois composantes principales: une plateforme logistique (entrepôts, chaîne de froid, etc), un dépôt d’hydrocarbures, un abattoir régional et un marché au bétail, ainsi qu'une zone industrielle pour le développement des activités de transformation des produits agricoles et miniers.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +