17 juin 2015 - 10:15 |

Première transaction inter-africaine de crédits carbone en Afrique de l'Ouest

Le spécialiste de la finance carbone en Afrique ecosur afrique, Investisseurs & Partenaires (I&P), famille de fonds d’impact dédié aux PME africaines, et Volta Car Services (VRS) annoncent la première transaction de crédits carbone impliquant un vendeur et un acheteur de la sous-région, selon le communiqué publié lundi .

Structurée par ecosur afrique, l’opération permet aux clients de VRS de compenser les émissions de CO2 des véhicules loués au Ghana, Côte d’Ivoire et Sénégal.

Les crédits de carbone, ou réductions d’émissions, base de la compensation, sont générés grâce à la dissémination de foyers de cuisson efficaces en Côte d’Ivoire. Les foyers sont installés dans le cadre du programme « Soutra Fourneau » financé et exploité par ecosur afrique. Ils permettent de réduire la consommation de charbon de bois des utilisateurs (restaurants, cantines,..).

L’utilisation du charbon et du bois pour la cuisson d’aliments demeure l’une des principales sources de déforestation et d’émissions CO2 en Afrique de l’Ouest. Au-delà de l’aspect environnemental, les bénéfices induits sont nombreux, à savoir redistribution de pouvoir d’achat aux consommateurs, diminution des fumées nocives, temps de préparation réduit de moitié.

"Les échanges de crédits de carbone sont historiquement structurés des pays en développement vers les pays industrialisés. Nous sommes convaincus que l’avenir du marché se situe, pour partie, dans le développement de flux Sud/Sud, intra-africains notamment... ", a souligné Fabrice Le Saché, directeur général d’ecosur afrique.

 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +