17 juin 2020 - 17:16 |

La Côte d'Ivoire signe 12 conventions d'investissements dans le caoutchouc

Le gouvernement ivoirien a signé hier 12 conventions d'investissement avec des usiniers pour transformer le caoutchouc naturel. Ceci s'inscrit dans le cadre de son appui à l'accroissement de la capacité nationale d'usinage en vue d'absorber toute la production de fonds de tasse exportée. L'ordonnance n° 2019-826 du 9 octobre 2019 instituait des mesures fiscales incitatives spécifiques aux investissements réalisés dans le secteur de la transformation de l'hévéa.

Pour le ministre du Commerce et de l'industrie, Souleymane Diarrassouba, ces conventions représentent l'amorce d'une nouvelle phase de développement de la filière hévéa. En effet, les 12 entreprises en question s'engagent à augmenter leur volume global de caoutchouc naturel transformé d'au moins 400 000 tonnes (t), sur une période de quatre ans allant de 2020 à 2023.

Leurs engagements en termes de projets d'investissement et d'augmentation de l'utilisation des capacités installées prévoient l'accroissement global des capacités installées de transformation par rapport à l'année 2019, soit 461 120 t de caoutchouc sec supplémentaires, à la fin de la période de quatre ans (2019-2023), souligne le communiqué gouvernemental.

A cela s'ajoutent un taux d'utilisation de 80% en moyenne des capacités de transformation installées sur cette période, des investissements prévisionnels (hors taxes) d'environ 56,5 milliards de FCFA et la création potentielle de 1 819 emplois dont 1 610 permanents (88,5%) et 209 occasionnels (11,5%).

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +