17 octobre 2018 - 07:47 |

Les Douanes du Ghana et du Burkina créent le dédouanement anticipé à Tema

En janvier 2019, les administrations douanières du Ghana et du Burkina auront la possibilité de dédouaner, par anticipation, les marchandises à destination du Burkina Faso, rapporte Lefaso.net. Ce système de déclaration anticipée au port de Téma, au Ghana, se fera à partir d’une plateforme électronique. Il a pour objectif, d'une part de lutter contre la fraude, d'autre part,  dans le cadre de transactions commerciales légales, d'accélérer les procédures de dédouanement et de transit.

"Dès qu’un Burkinabè aura des marchandises au port de Tema, il y aura des échanges d’informations entre les douanes ghanéenne et burkinabè qui seront installées à Tema, ce qui nous permettra de prendre correctement en charge les marchandises qui sont arrivées au port de Tema, à destination du Burkina Faso", a expliqué le directeur général des douanes du Burkina, Adama Sawadogo, lors d'une réunion d'information qui s'est tenue hier à Ouagadougou. Ainsi, les droits et taxes seront payés avant que le conteneur ne quitte le port de Tema.

 

Ecobank est, à ce jour, partenaire de l'opération, ce qui n'exclut pas la participation d'autres banques, a-t-il été précisé. "Nous avons mis en place un système d’appui aux gouvernements d’Etats africains pour les accompagner dans leurs efforts de digitalisation des services publics. C’est dans ce cadre que nous avons inscrit ce projet qui est d’accompagner la douane burkinabè dans ses relations avec la douane ghanéenne, qui est aussi intégré dans notre projet d’E-gouvernement", a indiqué Ida Toé, responsable de la banque de transaction à Ecobank Burkina.

 

Pour sa part, le Syndicat national des transitaires du Burkina (Synatrab) craint des licenciements suite à la mise en place de cette nouvelle procédure.

 

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +