18 février 2010 - 08:02 |

Le cannabis inquiète les autorités sierra-leonaises

Selon l’UNODC, le transit de cocaïne en Afrique de l’Ouets aurait baissé

(18/02/10)

De plus en plus d’agriculteurs sierra-léonais se convertissent à la culture de cannabis, délaissant le riz ou le manioc, au risque de faire chuter la production des cultures vivrières, a déclaré le vice-président Samuel Sumana hier 17 février, en marge d’une rencontre sur la lutte contre le crime organisé et le trafic de drogue.
Selon certains, l’Afrique de l’Ouest tend à devenir un producteur de drogue et une plaque tournante du trafic de stupéfiants provenant d’Amérique latine destinés à l’Europe ou consommés localement. Or, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), le volume de cocaïne transitant par la région a diminué en 2008 pour atteindre 20 tonnes, pour une valeur d’un milliard de dollars, soit loin des 4 milliards prévus initialement.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +