18 février 2021 - 14:02 |

L'Afrique subsaharienne, seule région au monde où Nestlé a une croissance à deux chiffres

Tout va bien pour Nestlé en Afrique ! Publiant aujourd’hui ses résultats annuels 2020, la multinationale alimentaire suisse souligne que son activité en « Afrique subsaharienne a enregistré une croissance organique à deux chiffres, portée par une forte croissance interne réelle et un effet prix positif. »

Rappelons qu’en 2019, 42% du chiffre d’affaires du groupe était réalisé dans les pays émergents. Pourtant, à l’instar de quasiment toutes les autres multinationales, le groupe ne prend pas la peine de donner des chiffres détaillés sur la seule Afrique sub-saharienne, mélangeant ses résultats avec ceux de l’Asie et de l’Océanie, le fameux groupe « AOA ».

Pourtant, l’Afrique affiche la meilleure performance du groupe. Mais elle n’a droit qu’à une seule ligne de commentaire : « Les ventes en Afrique subsaharienne ont connu une croissance à deux chiffres, reflétant le fort développement des ventes dans la plupart des pays et des catégories. »

Une croissance de 3,6%

Ceci mis à part, Mark Schneider, administrateur délégué de Nestlé, a souligné combien, globalement,  2020 avait « été une année éprouvante pour beaucoup. […] Dans cet environnement sans précédent, nous avons enregistré pour la troisième année consécutive une amélioration de la croissance organique, de la profitabilité et de la rentabilité du capital investi. »

La croissance organique du groupe s’élève à 3,6%, « son niveau le plus élevé au cours des cinq dernières années. » « La croissance a été portée par la dynamique soutenue aux Amériques, par les produits pour animaux de compagnie Purina et par Nestlé Health Science. » « La croissance dans les marchés émergents s’est améliorée durant l’exercice et a atteint 3,4%. »

La flambée du e-commerce

Par produits, « les produits laitiers ont enregistré une croissance élevée à un chiffre grâce à la demande accrue de produits de pâtisserie maison et de laits enrichis économiques. Le café a affiché une croissance moyenne à un chiffre, stimulée par la forte demande des consommateurs pour les produits Starbucks, Nespresso et Nescafé. Les ventes de produits Starbucks ont atteint 2,7 milliards de CHF, générant des ventes supplémentaires de plus de 400 millions de CHF en 2020. Les plats préparés et les aides à la cuisson ont enregistré une croissance moyenne à un chiffre, avec une dynamique solide dans la plupart des catégories durant les périodes de confinement. Les produits d’origine végétale ont continué d’afficher une forte croissance à deux chiffres, malgré une baisse de la demande dans les canaux hors foyer en raison de la pandémie. Nestlé Health Science a enregistré une croissance des ventes à deux chiffres, reflétant une demande accrue pour les produits qui contribuent à une bonne santé et renforcent le système immunitaire. La croissance de la confiserie a été légèrement négative, la demande en période de fête et les achats d’impulsion ayant diminué. L’activité eau a enregistré une baisse des ventes en raison de son exposition aux canaux hors foyer. »

Les ventes dans la grande distribution ont enregistré une croissance organique élevée à un chiffre, reflétant la demande importante de produits de consommation à domicile. Les ventes du canal e-commerce ont augmenté de 48,4%, atteignant 12,8% des ventes totales du groupe.

La première ferme pilote 'zéro émission' en Afrique du Sud

Nestlé souligne, par ailleurs, son engagement « sur les questions de durabilité ». Il a « établi un plan d’action détaillé pour atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050 ». Et c’est en Afrique du Sud où Nestlé entend « obtenir la première ferme pilote zéro émission nette d’ici fin 2023 ».

Quant aux résultats financiers, le bénéfice net a reculé de 3% à CHF 12,2 milliards, la marge opérationnelle nette a augmenté de 14,5%, le bénéfice récurrent par action a progressé de 3,5% à taux de change constants à 4.21 CHF, le bénéfice par action est resté inchangé à CHF 4.30.

Quant aux dividendes versés aux actionnaires, ils seront augmentés de 5 centimes à 2,75 francs suisses (CHF) par action, « soulignant la 26e année consécutive de hausse du dividende. Au total, 14,5 milliards de CHF ont été versés aux actionnaires en 2020, sous forme de dividende et de rachat d’actions ». Si les pays producteurs de cacao et café étaient actionnaires….

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +